Comment faire un business plan convaincant ?

Consulto

Consulto /

3 min de lecture

Porteur de projet ou créateur d’entreprise, vous vous demandez s’il est utile de monter un business plan ? La réponse est oui ! Le plan d’affaires constitue la feuille de route du dirigeant. Bien plus, il vous permet de lever des fonds et d’obtenir des financements. Alors, comment faire un business plan convaincant ? Suivez ces neuf étapes. Vous serez plus confiant pour présenter un projet devant les investisseurs.

  1. Présenter son équipe

Exposez les expériences, les formations et les compétences de chaque membre de l’équipe. Si vous êtes plusieurs entrepreneurs, mettez en évidence la complémentarité de chacun. Et pensez à préciser le ou les fondateurs de la société. Vous définirez alors leurs personnalités afin de valoriser leur rôle. En procédant ainsi, vous allez convaincre votre banquier de la crédibilité de votre projet de création d’entreprise. Faire un business plan convaincant nécessite de le structurer avec les parties suivantes.

  1. Décrire l’offre de son entreprise

Démontrez que votre offre est la meilleure du marché en présentant ainsi les produits et/ou les services de l’entreprise :

  • Caractéristiques techniques : chaine de fabrication, composition…soulignez les aspects innovants.
  • Utilité. Expliquez en quoi votre offre va répondre au besoin du marché actuel.
  • Tarif appliqué. Mettez en avant la valeur ajoutée de votre produit ou de votre prestation en comparaison avec les prix des concurrents.

Enfin, analysez les points forts et les points faibles de votre offre.

  1. Faire un business plan convaincant grâce aux valeurs de l’entreprise

Les valeurs de l’entreprise sont très appréciées de vos financeurs. Elles lui permettent d’évaluer la croissance de votre organisation à long terme. En effet, la productivité d’une société découle également de la cohésion et du bien-être des collaborateurs. Or, cette ambiance n’existe que lorsque la culture de l’entreprise s’articule autour de valeurs fortes et bien définies. Elles doivent par ailleurs refléter le mode de fonctionnement et les valeurs personnelles du chef d’entreprise.

  1. Intégrer l’étude de marché dans le plan d’affaires

Les investisseurs voudront évaluer si vous maîtrisez les attentes concrètes de vos futurs clients. Pour faire un business plan convaincant, vous allez donc formaliser votre étude de marché. Cette dernière s’articule autour de ces critères principaux :

  • l’environnement de l’entreprise (politique, légal, réglementaire, analyse PESTEL…)
  • l’offre,
  • la demande,
  • les besoins non comblés par la concurrence.

La meilleure façon de la réaliser consiste à procéder sur le terrain et de réaliser une étude documentaire. Rencontrez ainsi vos clients, concurrents, fournisseurs et autres acteurs du marché.

  1. Définir le business model dans un plan d’affaires solide

Le business model ou modèle économique constitue la stratégie économique de l’entreprise. Il impacte donc directement son organisation générale. Afin de prouver la viabilité et la rentabilité de votre projet, vous exposerez alors l’ensemble des ressources humaines, matérielles et financières déployées. Deux tableaux financiers vous seront indispensables pour détailler la partie financière. L’un définira votre chiffre d’affaires prévisionnel, l’autre représentera votre plan de financement. Enfin, c’est en comparant ces prévisions financières que vous déterminerez votre besoin en fonds de roulement.

  1. Détailler la stratégie de l’entreprise

Atteindre les objectifs fixés passe par :

● une stratégie marketing,

● une stratégie commerciale,

● une politique de communication,

● la mise en place des ressources financières et humaines.

Pour mettre en avant l’image de votre entreprise par exemple, faites figurer votre charte graphique et votre slogan de vente. Mais encore, mentionnez les canaux de communication utilisés pour vous faire connaître : affiches, site vitrine, publicités à la télévision…

  1. Expliquer la forme juridique retenue

Votre dossier contiendra le statut juridique de votre entreprise et les détails justifiant votre choix (micro entreprise, SARL, SAS, EIRL…). Vous pourrez l’expliquer en vous basant sur ces différents paramètres :

  • protection de votre patrimoine personnel,
  • nature de votre secteur d’activité,
  • entreprise individuelle ou à plusieurs…

La réforme juridique retenue est importante puisqu’elle impacte à la fois le business plan et le business model. Ceci est évident puisque les tableaux prévisionnels financiers diffèrent selon les régimes social et fiscal.

  1. Créer un business plan complet avec les solutions de financements

À ce stade de la rédaction du business plan, vous détaillerez vos projections de financements dans l’objectif de créer votre entreprise. Il peut s’agir de financements internes : apports en capital social ou en compte courant d’associés. Mais vous pouvez également recourir aux financements externes :

  • aides de l’État,
  • emprunts bancaires,
  • locations,
  • crédits-baux.

Si vous souhaitez vous lancer à la conquête du financement public, notre cabinet pourra vous aider à dresser votre demande.

  1. Rédiger un résumé opérationnel persuasif

Le résumé opérationnel ou l’executive summary se présente ainsi au début. Pourtant vous le rédigerez en dernier lieu, car il correspond à la synthèse du dossier. Vous rédigerez alors ce résumé en une ou deux pages. Cela donnera une vision globale de votre projet d’entreprise et sa faisabilité. Sa rédaction devra être particulièrement soignée pour inciter les financeurs à vous rencontrer.

Suivre rigoureusement ces neuf étapes vous garantit de rédiger un business plan gratuit et exhaustif. Cependant, si la démarche vous semble trop fastidieuse, prenez rendez-vous. Consulto Conseil vous accompagne pour élaborer un plan d’affaires totalement convaincant.